Les types de cuir, tout savoir

Vous aimez particulièrement le cuir ? Vous envisagez de vous procurer des accessoires en cuir ? Vous faites un bon choix. Le cuir est l’une des matières les plus convoitées dans le monde de la mode. C’est aussi l’une des matières les plus indémodables. Sa particularité, il s’adapte à tous les styles d'habillement et à toutes les occasions. Toutefois, avant de se lancer dans le choix d’un accessoire en cuir, il faut savoir que le cuir se décline en plusieurs types. Votre expérience avec le cuir dépend du type de cuir que vous avez acheté. Si cela vous intéresse, suivez-nous dans le monde de cette matière naturelle tant convoitée. Découvrez les principaux types de cuir disponibles sur le marché. 

L’essentiel à savoir sur le cuir

Le cuir fait partie des matières premières naturelles, les plus durables, les plus nobles et les plus vieilles de l’humanité. Il est obtenu par tannage de la peau d’un animal tué pour sa viande. 

Composé de fibres de collagène entrelacées, elles-mêmes étant composées de près de 2 millions de fibrilles, le cuir est particulièrement résistant. Il résiste aux déchirures, aux flexions, aux étirements, au vieillissement et à la température. Son impressionnante longévité surpasse celles de nombreuses matières. C’est aussi un excellent isolant thermique capable d’absorber jusqu’à 30% d’eau sans pour autant être vraiment mouillé.

Difficile à enflammer, il peut absorber de l’humidité par l’intérieur et la diriger vers l’extérieur. Comme on peut bien s’en douter, le cuir se décline en plusieurs variétés ou types. Ainsi, on peut retrouver :

  • Du cuir souple plus utilisé dans le monde de la mode ;
  • Du cuir mou, plus utilisé dans la fabrication des vêtements ;
  • Du cuir rigide, notamment pour les chaussures et les ceintures ;
  • Du cuir doté d’un grain aplati ou amplifié ;
  • Du cuir ayant subi un poinçonnage qui lui confère des motifs individuels ;
  • Du cuir dont la surface a été estampillée ou embossée ;
  • Du cuir perforé ou formé ;
  • Du cuir avec des finitions spécifiques (cuir lisse, cuir nubuck, cuir velours, cuir semi-aniline, cuir aniline, cuir gras, cuir pigmenté, cuir daim, etc.) ;
  • Etc.

Les différents types de cuirs

On retrouve sur le marché plusieurs types de cuirs. 

Le cuir lisse

Le cuir lisse est un type particulier de cuir qui se reconnaît par la présence de grain sur sa face supérieure. Il s’agit d’un cuir dont la surface visible a été recouverte d’une couche épaisse d’enduit qui lui confère un aspect lisse.

Précisons que le cuir lisse n’est pas nécessairement « lisse ». Par exemple, le cuir obtenu à partir de peau de veau et celui obtenu à partir de la peau de crocodile sont tous deux des cuirs lisses. Pourtant, le premier a un grain très fin tandis que le deuxième à un grain très gros.

Ainsi, le caractère « lisse » de ce cuir ne dépend ni de l’épaisseur du cuir ni de sa fleur naturelle. On peut avoir le cuir lisse avec différents types de grain, notamment le grain mat, le grain grossier, le grain plat, le grain brillant, etc.

La surface du cuir lisse peut aussi être poreuse ou imperméable lorsqu’elle est recouverte d’un pigment ou d’une teinte. Sa qualité globale dépendra donc de l’épaisseur de la couche d’enduit en surface.

Vous remarquerez ainsi que le cuir aniline, qui est un cuir lisse poreux, est relativement plus élégant. Cependant, il se défraîchit plus rapidement d’une part et a aussi une plus grande sensibilité aux taches d’autre part. Les cuirs pigmentés en surface, par contre, bien qu’ayant une sensation peu agréable au toucher, sont plus résistants à la décoloration et aux taches. 

Cuir lisse

Le cuir aniline

Nous avons parlé du cuir aniline tout à l’heure. C’est une matière chaude d’aspect mat et ayant une sensation cireuse et douce au toucher. Ces caractéristiques lui ont valu d’être également appelé cuir nappa ou cuir soft.

Le cuir aniline appartient à la famille des cuirs lisses. Il s’agit en réalité d’un cuir dont la surface n’a reçu aucune teinte ou qui a été teint avec des colorantes anilines dans la masse en plein bain. Pour cela, on peut facilement voir sa texture naturelle et reconnaître ses pores.

Si ses pores sont aussi facilement reconnaissables, c’est parce qu’elles ne sont pas scellées. Ainsi, dès qu’une goutte d’eau ou de graisse tombe sur ce cuir, la zone devient humide et foncée. Le cuir aniline est un cuir poreux, un peu comme les cuirs suédés (notamment le daim, le velours, le nubuck). Il est également sensible aux décolorations occasionnées par la lumière du soleil.

Cuir aniline noir

Le cuir pigmenté

Le cuir pigmenté est un cuir lisse dont la surface a bénéficié d’un traitement avec une couche de pigments et de liants. Cette pigmentation rend le cuir lisse hydrofuge, parce que ses pores scellés empêchent l’infiltration de l’eau. La matière devient par conséquent plus durable et plus résistante aux taches.

Étant ainsi moins sensible à l’eau, le cuir pigmenté est plus facile à nettoyer. Cependant, il est beaucoup plus froid, plus ferme au toucher, mais moins respirant que le cuir aniline.

Il existe, par ailleurs, une sous-catégorie de cuir aniline, qui est le cuir semi-aniline. C’est un cuir dont la surface a bénéficié d’une finition colorée, mais dont les pores sont reconnaissables parce qu’elles ne sont pas totalement fermées.

Cuir pigmenté

Le cuir gras

Très facile à reconnaître au toucher, le cuir gras se distingue par sa robustesse caractéristique. Il sert généralement à fabriquer des chaussures techniques telles que les chaussures de montagne, les chaussures de marche, de travail, de randonnée, etc.

On le reconnaît par son effet patiné et sa facilité à se décolorer légèrement dès qu’on le frotte avec un chiffon humide ou dès que son revêtement de graisse ou de cire pigmenté fait l’objet d’une certaine abrasion. Sa surface est si sensible qu’on y perçoit très vite des rayures et des traces d’usure.

Cependant, tant que les rayures ne sont pas importantes, il suffit de les frotter avec un chiffon légèrement humide pour les faire disparaître. Pour conserver l’aspect du cuir gras, il faut lui appliquer un cirage à base de cire ou de lanoline. Autrement, quand il se dessèche, il perd la plupart de ses propriétés.

Mais d’où lui vient cette robustesse ? En réalité, ce cuir gras est obtenu par un traitement spécifique appliqué au cuir.

La méthode de fabrication consiste à faire absorber au cuir d’importantes quantités de matières grasses par émulsion d’eau dans des matières grasses. L’émulsion permet une meilleure pénétration. On parle de cuir gras si les matières grasses représentent 10 à 15% de la masse du cuir.

Différentes huiles peuvent être utilisées à cette fin : des huiles végétales, des huiles animales ou des huiles synthétiques. Dans tous les cas, le cuir gras a sa couche supérieure grasse ou cirée et pigmentée. Le traitement laisse son grain parfaitement préservé.

Cuir gras

Les cuirs suédés

Les cuirs suédés sont le parfait opposé des cuirs lisses. On parle de cuir suédé pour désigner tous les cuirs ayant un aspect velouté. Il s’agit en réalité de cuirs dont la surface a subi un ponçage ayant rendu leur aspect un peu velouté.

Ces types de cuir procurent, au toucher, une sensation très douce et très chaude qui est rehaussée par leur belle structure. On distingue trois types de cuir suédés à savoir le cuir daim, le cuir velours et le cuir nubuck. Nous vous les présentons.

Cuir suédé

Le cuir velours

Le cuir velours est un type de cuir dont les deux faces arborent un aspect fibreux. C’est une matière à l’aspect un peu grossier et qui se décline en deux sous-catégories. Le cuir peau fendue vers la face inférieure tandis que l’autre a sa peau fendue vers la face extérieure.

Cuir velours

Le cuir nubuck

Le cuir nubuck est un type de cuir velours obtenu par ponçage de la face extérieure du cuir lisse. Avec son aspect très finement velouté, il a une esthétique imparable. C’est un cuir obtenu grâce à un traitement qui laisse apparaître le grain du cuir et lui confère une très douce sensation au toucher.

Le ponçage est fait avec du papier de verre. La matière est souvent teintée pour avoir un aspect aussi propre et aussi proche que possible du naturel. Les Timberland par exemple sont souvent fabriqués avec du cuir nubuck. De nombreuses bottes et bottines le sont également.

En fait, pour son esthétique unique et originale, le nubuck est l’une des finitions du cuir les plus populaires, même si son entretien pose parfois un petit problème. En effet, il n’est pas imperméable à l’eau et pour cela, il n’est pas facile d’entretenir et de préserver sa couleur originelle comme ce peut être le cas avec le cuir classique.

Cuir nubuck

Le cuir daim 

Contrairement au cuir nubuck qui est très souvent teinté pour avoir un aspect plus esthétique et plus propre, le cuir daim conserve généralement sa couleur naturelle. Il a également une texture rugueuse comme le cuir nubuck auquel il est d’ailleurs souvent confondu.

En fait, le cuir daim est également obtenu à partir du ponçage du cuir, seulement que dans son cas, ce n’est pas la face extérieure du cuir de veau qui est poncé, mais plutôt la face intérieure, c’est-à-dire du côté chair. Il est donc plus lisse et avec un toucher doux et duveteux, c’est-à-dire tout le contraire du cuir nubuck.

Il va sans dire qu’il est poreux et donc très peu imperméable. Ainsi, si des chaussures en daim se retrouvent en contact de l’humidité, l’eau peut les pénétrer facilement. L’air peut également s’infiltrer dans la matière.

Cuir daim

Le cuir verni

Le cuir verni est un type de cuir qui distingue par sa forte brillance et qui est d’ailleurs devenu iconique dans le monde de la mode pour son style qui s’adapte à toutes les occasions. Sa surface a reçu un traitement particulier de polissage qui lui confère un aspect uniforme. 

Elle a également été recouverte d’un revêtement protecteur lisse et brillant obtenu à partir d’une combinaison d’huiles, dont la plus prépondérante est l’huile de lin. Des pigments et des additifs chimiques sont généralement ajoutés à ce mélange d’huiles pour lui donner de la couleur. 

D’autre part, ce traitement maximise les performances du vernis et peut également lui conférer de nouvelles caractéristiques. Dans tous les cas, ce revêtement brillant garantit au cuir verni une imperméabilité absolue et une durabilité maximale.

L’entretien du cuir verni est très facile. Il suffit de le dépoussiérer avec un chiffon propre en microfibres et légèrement humidifié. C’est tout ce que vous avez à faire pour redonner de l’éclat à vos chaussures en cuir verni. Pour ceux qui désirent un entretien plus approfondi, il est possible de gommer délicatement vos chaussures avec une brosse très douce, souple et humide.

Si le cuir verni n’est pas sensible à l’eau et aux taches, il l’est quand même aux rayures. Au moindre impact, il peut se rayer. De même, lorsqu’il arrive en fin de vie ou quand il n’est pas entretenu selon les règles de l’art, il peut également se fissurer. On peut quand même y appliquer une huile spéciale pour ralentir l’apparition de ces fissures et de rayures.

Cuir verni

Le cuir exotique

On parle de cuir exotique pour désigner des cuirs fabriqués à partir de la peau d’animaux rares. Il s’agit de cuirs très onéreux, mais qui a du caractère. Ils sont très prisés dans le monde de la mode et appréciés par les bourgeois désireux de se distinguer avec des accessoires de luxe. Dans cette catégorie se classent entre autres :

  • Le cuir fabriqué avec la peau de crocodile, de caïman, d’alligator ;
  • Le cuir fabriqué avec la peau de serpent ;
  • Le cuir fabriqué avec la peau de lézard ;
  • Le cuir fabriqué avec la peau d’autruche ;
  • Etc.

Il faut cependant préciser que le faux cuir exotique est encore plus répandu que le vrai cuir exotique. Vous remarquerez donc que certains accessoires dits en cuir exotique sont en réalité fabriqués avec de la peau de veau sur lequel sont imprimés des motifs à chaud avec un moule. Il faut donc savoir reconnaître la bonne qualité de la mauvaise. Mais pour acheter du vrai cuir, il faut avoir le budget correspondant.

Cuir exotique

Jean-Marie LOUCHE

Jean-Marie LOUCHE

Co-Fondateur La Boutique Du Cirage. J'aide et apporte mes conseils à mon humble niveau. N'hésitez pas à me solliciter. Jean-Marie






5% SUR VOTRE PREMIERE COMMANDE
Entrer votre email ci-dessous pour débloquer le cadeau






5% SUR VOTRE PREMIERE COMMANDE
Entrer votre email ci-dessous pour débloquer le cadeau