Quelle différence entre daim et nubuck ?

Vous avez vu des accessoires vestimentaires en daim. Vous avez également vu des accessoires en nubuck. Mais vous avez eu l’impression d’avoir vu la même matière. Vous ne savez pas comment distinguer l’une de l’autre. Nous allons vous aider. Voici quelques pistes intéressantes pour discerner les particularités de ces deux matières.

Reconnaître le nubuck : que faut-il savoir du nubuck ?

Avec son aspect velouté, le nubuck se distingue par une sensation douce très caractéristique au toucher. En fait, à la base, le nubuck est une finition particulière du cuir. Il confère donc aux chaussures les mêmes protections qu’elle confère à l’animal dont la peau a été utilisée.

Il est obtenu par ponçage d’une peau animale (généralement de bovins) du côté de la fleur, c’est-à-dire la face extérieure. Et pour cause, cette face du cuir est robuste, résistante, dense et par conséquent durable. Et c’est justement ce facteur qui détermine la différence entre le daim et le nubuck.

Le nubuck n’est pas vraiment imperméable à l’eau. Au contact de l’eau, sa coloration change très vite et devient foncée, même si  elle se restaure quelques heures après.

Toutefois, en dépit de sa sensibilité à l’eau, ce type de cuir ne retient pas l’humidité. Il est absorbant et par conséquent respirable. Cette caractéristique limite la prolifération des bactéries et des moisissures et l’apparition d’odeurs nauséabondes. Le nubuck est donc facile à entretenir.

Cela dit, puisque le nubuck est un cuir travaillé du côté de la face extérieure de la peau, on peut remarquer quelques petites infections sur sa surface. Celles-ci sont liés aux diverses contraintes et attaques subies par la peau de l’animal dont la peau a été utilisée. 

Ainsi, quel que soit le type d'amélioration qu'il a subie, le nubuck a souvent quelques imperfections à sa surface. C’est d’ailleurs cela qui fait tout le charme, le caractère et l’authenticité de cette matière tant convoitée. Cependant, en cas de besoin, certains fabricants n'hésitent pas à teindre et à colorer le nubuck afin de lui donner une apparence uniforme et une meilleure esthétique. 

Par ailleurs, le nubuck ne vieillit pas comme les autres cuirs. Il ne présente pas de patine en vieillissant. Si vous êtes un fan de ce magnifique processus de vieillissement, vous ne risquez pas de l’avoir avec le nubuck.

En dernier lieu, parlons du facteur prix. Le nubuck est beaucoup plus cher que le daim. Ce cuir suédé n’est certainement pas accessible à tous les budgets. Si vous en trouvez pour une bagatelle, sachez que vous êtes en présence d’une version synthétique. 

Chaussure en nubuck

Reconnaître le daim : que faut-il savoir du daim ?

S’il y a un type de cuir qui est le plus souvent comparé, voire confondu avec le nubuck, c’est bien le daim. Mais c’est quoi le daim ? Quelles sont ses spécificités ?

En réalité, le mot « daim » est une sorte d’approximation langagière. Contrairement à ce qu’il pourrait nous amener à penser, il n’est pas fait à base de la peau de l’animal appelé « daim ». N’oubliez pas que cet animal fait partie des espèces protégées. Il est donc impossible d’utiliser sa peau à des fins commerciales.

Le mot « daim » est utilisé pour désigner un cuir qui a été retourné. Il est obtenu à partir du cuir classique. Le traitement consiste à retourner la peau de l’animal et à appliquer un traitement par ponçage sur la face inférieure de sa peau, c’est-à-dire du côté chair. C’est principalement sur ce point qu’il se distingue du nubuck. 

Tandis que ce dernier est obtenu par ponçage du côté fleur, le daim est obtenu par ponçage du côté chair. Or, le côté chair de la peau d’un animal est toujours plus lisse, plus souple, plus propre et plus esthétique. 

De plus, les animaux utilisés pour avoir du daim sont généralement des animaux à peau fine tels que les agneaux (les plus préférées compte de leur finesse et de leur souplesse particulière), les chevreaux, les veaux, etc. De même, les peaux issues de jeunes animaux sont préférées, car elles sont plus souples et plus flexibles que celles issues de vieux sujets.

Voilà pourquoi les accessoires en daim offre, au toucher, une sensation beaucoup plus douce que les autres types de cuir, le nubuck y compris. Ils arborent également d’ailleurs un aspect velours. C’est la raison pour laquelle on les appelle aussi « cuir velours » ou « veau velours ».  Et c’est la raison pour laquelle on confond parfois le cuir au nubuck.

Cela dit, la belle apparence du daim n’est pas le seul élément qui le distingue. S’il a l’air élégant et cher, cette matière a également une excellente longévité. Elle peut garder son aspect original pendant très longtemps.

Sa texture spéciale en fait une matière peu sensible aux éraflures ainsi qu’aux rayures. Il peut s’étirer et reprendre sa forme initiale. Sa flexibilité est l’un de ses plus grands atouts. Le daim est moins onéreux que le nubuck qui est obtenu par un processus et un traitement plus exigeants. 

Chaussure en daim

Le Daim et le Nubuck : comment les distinguer ?

Avec les explications que nous venons de fournir sur le daim et le nubuck, vous devez déjà avoir une certaine idée sur les éléments distinctifs de ces deux matières. Même si leur aspect velouté en fait des matières très semblables, plusieurs facteurs permettent de les distinguer. 

Alors que le daim est poncé à l’intérieur, le nubuck est poncé à l’extérieur. Compte tenu de cette différence de traitement, le daim est beaucoup moins onéreux. Ce paramètre peut vous aider à faire la différence entre les deux matières.

Vous pouvez également tester leur souplesse et la sensation qu’elles offrent au toucher. Le daim est plus simple, plus lisse et plus souple. Le nubuck, lui, a un aspect plus robuste et plus solide. Il n’est pas aussi flexible que le daim. Quand on l’observe de près, on réalise que les pores, les traces et les motifs y sont plus visibles que sur le daim dont la surface est plus lisse.

Voilà donc les principales différences entre le daim et le nubuck. Ce sont deux matières très proches, mais qui proviennent de deux faces différentes d’un même cuir.

Jean-Marie LOUCHE

Jean-Marie LOUCHE

Co-Fondateur La Boutique Du Cirage. J'aide et apporte mes conseils à mon humble niveau. N'hésitez pas à me solliciter. Jean-Marie






5% SUR VOTRE PREMIERE COMMANDE
Entrer votre email ci-dessous pour débloquer le cadeau






5% SUR VOTRE PREMIERE COMMANDE
Entrer votre email ci-dessous pour débloquer le cadeau