Cuir lisse : De quoi parle-t-on ?

Utilisé depuis des millénaires, le cuir a fait ses preuves dans divers domaines. Il est obtenu à partir du tannage de peau d’animaux tués pour leurs viandes (agneaux, veau, serpent, crocodile, serpent, etc.). Puisque ces animaux ont des textures de peaux différentes, le cuir se distingue par une diversité de grain, d’épaisseur, de fleur, de texture, etc. Or, certains fabricants appliquent des finitions à leurs cuirs. Le cuir se décline donc en plusieurs variantes. Dans cet article, nous allons nous intéresser au cuir lisse. Vous en avez certainement déjà entendu parler. Nous vous disons l’essentiel à savoir sur ce cuir : sa particularité, ses utilisations, ses forces et ses limites.

D’où vient le cuir lisse ?

Les cuirs suédés se distinguent par leur aspect velouté, n’est-ce pas ? Le cuir lisse est une famille de cuirs qui se définit en opposition aux cuirs suédés. En effet, le cuir lisse est obtenu à partir du ponçage d’une ou des deux faces de la peau tannée d’un animal.

Les cuirs lisses sont des cuirs ayant leur grain (motif sur le cuir) sur la face supérieure. Le caractère « lisse » de ces cuirs ne dépend pas de leur épaisseur ou de leur fleur naturelle. Celle-ci peut être fine ou grossière en fonction de l’animal dont la peau a été utilisée. Le grain ne détermine pas le caractère lisse du cuir. Ainsi, un cuir lisse peut avoir un grain grossier, un grain aplati, un grain embossé, un grain brillant, un grain mat, un grain poinçonné, etc.

Par exemple, considérons un cuir obtenu à base de peau de veau et un cuir obtenu à base de peau de crocodile. On pourrait croire que le cuir de veau est un cuir lisse alors que le cuir de crocodile ne l’est pas. Pourtant, ce n’est pas le cas. Bien que l’un ait un grain très fin et l’autre ait un gros grain, ils sont tous deux des cuirs lisses.

On résume alors. Le cuir lisse est un cuir dont le grain est situé sur la face supérieure du cuir, peu importe l’épaisseur de ce dernier et le type de sa fleur. 

Les 3 différents types de cuir lisse : aniline, semi-aniline, pigmenté

Le cuir lisse se décline en trois (03) principales catégories en fonction de la finition dont il a bénéficié. Découvrons-les.

Le cuir lisse à la finition aniline

Le cuir aniline est un type de cuir lisse qui se distingue par une absence totale de teinture sur sa surface. Il peut avoir été teint dans la masse en plein bain avec des colorants anilines. Dans tous les cas, c’est un cuir sur la surface duquel on peut directement voir la structure superficielle et texture naturelle de la peau de l’animal ayant servi à sa fabrication.

Puisqu’il en est ainsi, les fabricants sont généralement obligés de choisir seulement des peaux absolument impeccables pour fabriquer le cuir aniline. La moindre imperfection serait visible et affecterait l’esthétique du produit fini. Voilà pourquoi le cuir lisse est généralement très coûteux. Il est considéré comme une matière particulièrement précieuse.

Le cuir lisse à la finition semi-aniline

Le cuir semi-aniline est le cousin du cuir aniline. Il n’est pas très différent de lui, parce que ses pores, son grain et les structures de la peau de l’animal sont toujours quelque peu reconnaissables sur sa surface. 

Toutefois, le cuir semi-aniline est moins poreux que le cuir aniline. Il est recouvert d’une mince couche de pigments et quelquefois d’une couche de protection. 

Le cuir lisse à la finition pigmentée

Parfait opposé du cuir lisse aniline, le cuir lisse pigmenté se positionne à l’autre extrémité de la catégorie. Avec une structure et une texture uniformes, c’est l’un des cuirs lisses les plus disponibles sur le marché. Il est obtenu à partir d’un traitement particulier techniquement appelé « finissage pigmentaire ». 

Dans un premier temps, le dessin du côté grain du cuir lisse est complètement poncé. Comme on peut s’en douter, après ce traitement, les pores des poils et le grain naturel de l’animal deviennent absolument invisibles. Le cuir lisse pigmenté bénéficie donc d’une finition sans cicatrices ni imperfections, parce que le finissage pigmentaire dissimule les petits défauts à la surface.

Dans un deuxième temps, un grain artificiel est imprimé de façon mécanique sur le cuir. Il est ensuite revêtu d’une généreuse couche protectrice qui cache excellemment bien la structure superficielle naturelle de la peau de l’animal dont il provient. Il peut aussi être revêtu d’une couche de finition.

S’il n’a pas les mêmes caractéristiques qu’un cuir classique, le cuir pigmenté est l’un des cuirs les plus conviviaux. Sa surface n’est pas poreuse. Il est donc facile d’entretien, contrairement au cuir lisse aniline.

3 différents types de cuir lisse

Alors, pour résumer, on retient qu’on peut avoir des cuirs lisses avec différents types de grains, textures et motifs, en fonction de la fleur naturelle de l’animal dont provient le cuir et en fonction du traitement appliqué sur sa face supérieure.

Trois différentes finitions peuvent être appliquées au cuir lisse en fonction de l’usage prévu. Il s’agit de la finition aniline, la finition semi-aniline et la finition pigmentée. Ces finitions sont destinées à maximiser l’esthétique du cuir et à lui conférer un éclat et une teinte bien spécifiques. Chaque finition lui confère des caractéristiques particulières et affecte sa facilité d’entretien.

Comment entretenir le cuir lisse ?

Le nettoyage des cuirs lisses est généralement très facile. C’est un nettoyage à sec qui se fait seulement avec un chiffon propre et doux, du savon de Marseille et un peu d’eau. Faites de l’eau savonneuse et imbibez-en légèrement le chiffon. Frottez le chiffon contre le cuir par mouvements circulaires. Insistez sur les parties les plus sales. Nettoyez ensuite avec un autre chiffon propre et sec en microfibres.

Dès que vous en aurez fini, appliquez une crème de cirage pour nourrir votre cuir lisse puis lustrez-le avec un cirage pâte incolore ou de couleur un peu plus foncée que celle du cuir. 

Dans le cas du cuir pigmenté, faites attention à la couche de finition et aux endroits où il y a des coutures. Ils sont très sensibles aux frictions. Utilisez une brosse douce et évitez les mouvements brusques et violents. Et ce sera tout. 

Entretenir le cuir lisse

Jean-Marie LOUCHE

Jean-Marie LOUCHE

Co-Fondateur La Boutique Du Cirage. J'aide et apporte mes conseils à mon humble niveau. N'hésitez pas à me solliciter. Jean-Marie






5% SUR VOTRE PREMIERE COMMANDE
Entrer votre email ci-dessous pour débloquer le cadeau






5% SUR VOTRE PREMIERE COMMANDE
Entrer votre email ci-dessous pour débloquer le cadeau