Réparer le cuir de chaussure : La bible de l'entretien

Peu importe combien précautionneux et attentionné vous êtes avec vos chaussures en cuir, il est possible que des accidents surviennent. Vous pouvez par exemple cogner le bout de la chaussure contre les marches d’un escalier, faire une chute qui provoque l’arrachage d’un morceau du cuir, etc. Dans ces cas-là, il faut trouver un moyen pour réparer le cuir abîmé. D’ailleurs, s’il s’agit de chaussures chères à vous, vous devez les aimer trop pour ne pas avoir envie de leur redonner une deuxième vie. Voici donc comment réparer le cuir abîmé de vos chaussures.

Pourquoi le cuir de chaussure se craquelle-t-il ?

Le cuir est réputé être une matière très résistante. Cependant, ne soyez pas surpris de voir que celui de votre chaussure commence à se craqueler ou à se fissurer à partir d’un certain moment. Même si elles avaient été brillantes entre-temps, elles peuvent se plisser et devenir ternes en apparence après un certain temps d’usage.

Ne soyez donc pas surpris de devoir procéder à la réparation du cuir de votre chaussure alors qu’elle vous a coûté aussi cher. En fait, ce sont les mêmes propriétés qui confèrent au cuir sa célèbre réputation qui sont également à l’origine de sa perte d’éclat et de l’apparition de plis et de craquelures sur sa surface avec le temps.

Vous savez déjà que le cuir (le vrai cuir et non le faux) a un gros défaut. C’est que ses pores sont ouverts. C’est surtout le cas avec les cuirs veloutés tels que le daim et le nubuck, qui sont des finitions particulières du cuir.

Ils ont une perméabilité plus importante et sont par conséquent plus sujets aux dommages que le cuir lisse qui est considéré comme étant semi-poreux. Puisque le cuir a une surface poreuse, il emprisonne facilement les matières grasses et les saletés.

De même, son contact avec l’humidité et certains irritants provoque une décomposition de sa texture et de sa teinture. Comme on peut s’y attendre, cela entraîne l’apparition progressive de fissures et dans certains cas, la décoloration des chaussures concernées.

Cela dit, quand il s’agit de réparer le cuir abîmé, le mode d’intervention est totalement différent de la routine d’entretien normale. Ici, la formule lait+crème+cirage ne marchera pas. Cependant pour commencer, il faudra dépoussiérer et nettoyer le cuir abîmé. Il doit être propre avant que vous ne vous mettiez à le réparer.

Il existe de nombreux produits de nettoyage de chaussures en cuir. Vous pouvez faire une petite recherche sur internet pour trouver un lait nettoyant adapté au type et à la qualité de vos chaussures. Dès qu’elles sont nettoyées, vous pouvez passer à la partie suivante du processus, la réparation.

Cuir se craquelle

Comment réparer le cuir si la fleur a été arrachée ?

Dans cette section, nous partons sur la base selon laquelle vous avez frotté la chaussure contre une surface abrasive, un mur par exemple, qui a laissé des marques sur le cuir. S’il s’agit d’un petit défaut, vous pouvez le masquer. Il vous suffira d’appliquer un peu de crème colorée et de la pâte à cirer sur la partie grattée.

Par contre, si l’incident a provoqué un défaut beaucoup plus large et plus visible sur la surface du cuir, deux cas de figure peuvent se présenter. Dans le premier cas de figure, la partie de la fleur grattée peut s’arracher et rester collée tandis que dans l’autre, il peut s’arracher et se décoller totalement. Voici quoi faire face à chacune de ces situations.

Réparer le cuir lorsque la fleur s’est arrachée, mais est restée collée

Dans ce cas de figure, on suppose que le morceau de fleur arraché ne s’est pas encore complètement détaché de la chaussure. Il y est resté attaché par un petit bout. C’est le scénario le plus heureux, parce que la réparation du cuir sera relativement plus simple.

Trouvez de la colle néoprène et déposez-en une toute petite pointe sur la partie ouverte. Assurez-vous que la colle ne déborde pas sur le cuir pendant l’application. Vous pouvez l’appliquer avec un outil fin comme un cure-dent.

Refermez ensuite la partie en rabattant le morceau sur la plaie. Dès que c’est fait, nettoyez le plus rapidement possible avec un essuie-tout. Faites preuve d’une grande précision et de délicatesse.

Recoller la fleur avec de la colle

Impact au niveau des plis d’aisance

Dans le cas où l’accroc est situé sur les plis d’aisance, appliquez de la colle caoutchoutée. Une fois que la colle aura séché, la partie collée ne sera pas rigide. Elle pourra ainsi résister plus facilement aux contraintes imposées par la marche.

Ensuite, appuyez sur la partie concernée avec le dos d’une cuillère et essayez de renforcer l’adhérence du morceau remis en place sans abîmer le cuir alentour. Laissez la partie sécher. Attendez plusieurs heures pour que le séchage soit parfait et pour éviter que le morceau se décolle plus tard.

Dès que le séchage est complet, il va falloir faire disparaître tous les signes pouvant indiquer la présence d’une réparation. Esthétique oblige ! Pour ce faire, trouvez du papier de verre à grain ultra fin. Frottez sur la cicatrice pour égaliser la zone sans que la fleur du cuir alentour soit affectée. Frottez sans appuyer.

Si autour de la partie déchirée, des vides sont visibles, ajoutez-y quelques pincées de teinte avec un bout de cure-dent, puis laissez sécher. Une fois que la partie aura séché complètement, vous pouvez ensuite passer à un entretien classique du cuir. Vous allez utiliser de la crème colorée et du cirage pâte pour camoufler au mieux le morceau de cuir recollé.

Impact au niveau du bout de la chaussure

Si la fleur arrachée se trouve sur le bout de la chaussure, vous pouvez penser à faire un glaçage après avoir collé le morceau arraché. Cela vous fera un camouflage parfait. Évidemment, c’est facultatif. Mais les passionnés du cuir ne se feront pas prier, parce que le glaçage ajoute une très belle touche et des reflets au cuir.

Glaçage de la chaussure

Réparer le cuir lorsque la fleur s’est complètement détachée de la chaussure

Dans le cas où le morceau de fleur arraché s’est complètement détaché, vous êtes en présence d’une plaie totalement nue. Ici, il vaut mieux vous préparer psychologiquement. La réparation ne produira pas un résultat aussi parfait que dans le premier où la plaie avait été complètement refermée.

Ce qui est certain, on réussira quand même à limiter l’envergure de la plaie et son impact sur l’esthétique de vos chaussures. Dans un premier temps, il va falloir tenter d’égaliser l’ensemble.

Trouvez donc du papier de verre à grain ultra fin. Sans exercer un appui particulier, frottez légèrement les bords de la plaie pour les égaliser. Cherchez ensuite une crème rénovatrice et appliquez-en un peu sur la plaie. Trouvez une crème rénovatrice de couleur correspondant à celle du cuir de votre chaussure.

Pendant l’application, vous devrez être aussi méticuleux et précis que possible. Pour ceux qui se demandent pourquoi, la crème rénovatrice est bien différente du cirage crème traditionnel.

Sa texture est un peu plus pâteuse et plus épaisse que celle de la crème de cirage. Elle est donc plus couvrante, de sorte qu’une fois qu'elle est posée, réussir à la nettoyer devient très difficile. C’est pour cela qu’elle est plus adaptée à la rénovation de chaussures.

Après l’application de cette crème, laissez la partie traitée sécher. Attendez plusieurs jours pour que la crème appliquée prenne vraiment l’apparence de la fleur détachée. Ensuite, vous pouvez faire un entretien de cuir classique en faisant attention à la partie détachée pour optimiser sa couverture et son camouflage.

Comment réparer un cuir de chaussure griffé ?

Dans cette section, l’incident est un peu moins grave que dans les cas précédents. Vous devinez qu’une griffure doit être plus simple à gérer qu’un morceau de fleur arraché. Cela dit, pour les griffures, le type de la réparation dépendra de la profondeur de l’impact.

S’il s’agit d’une griffure superficielle, il suffira d’un entretien classique pour couvrir et camoufler l’impact. En d’autres termes, vous allez recourir au duo traditionnel composé de crème et de pâte à cirer. Evidemment, le lait nettoyant doit avoir été appliqué avant.

La griffure a laissé une marque profonde dans le cuir ? Ce n’est pas grave. Appliquez exactement la technique de réparation que nous avons appliquée dans le cas où la fleur du cuir s’est complètement détachée.

Autrement dit, vous déposerez une petite couche de crème rénovatrice que vous allez étaler sur la partie griffée. Ensuite, vous laissez quelques jours de séchage passer avant de passer à l’entretien traditionnel avec de la crème et de la pâte à cirer. Très simple. Soyez cependant délicat.

Cuir griffé

Comment réparer un cuir de chaussure craquelé ?

Un cuir craquelé ? Comme vous pouvez bien vous en douter, ce défaut ne doit pas être le résultat d’un incident quelconque. Il provient certainement d’un mauvais entretien du cuir des chaussures. En effet, le cuir a sa part de faiblesses qu’il ne convient pas d’ignorer. En voici quelques-uns pour ceux qui ne le savent pas.

Le cuir ne doit pas être exposé de façon prolongée à la sécheresse, à la chaleur ou à l’humidité. Il doit être régulièrement nourri et hydraté. Sa teneur en huile doit être conservée parce que son élasticité et sa résistance en dépendent.

Lorsque l’entretien n’est pas fait ou quand il ne l’est pas dans les règles de l’art, vous remarquerez que le cuir commencera à s’assécher pour finir par se craqueler au niveau des plis d’aisance. Il est mieux d’agir à temps parce qu’une intervention trop tardive peut entraîner une perte définitive des chaussures.

Alors, votre chaussure est-elle vraiment craquelée ? C’est une situation un peu critique. Pour la récupérer, il vous faudra recourir à un produit riche et gras. Le genre de produit pouvant pénétrer plus facilement le cuir. Dans ce cas, le produit le plus adapté, c’est bien sûr un rénovateur. Privilégiez les rénovateurs enrichis à l’huile (l’huile de vison par exemple).

On suppose que vos chaussures en cuir ont déjà été dépoussiérées. Appliquez l’huile sur toute leur surface. S’il s’agit d’un rénovateur enrichi l’huile de vison, Veillez à ne pas en abuser. Cette huile assouplit très vite le cuir et très bien. Faites donc preuve de parcimonie, afin que vos chaussures ne deviennent pas flasques et ne perdent pas leur forme.

Comment éviter d’abîmer vos chaussures ?

Le cuir de vos chaussures est un peu à l’image de la carrosserie de votre voiture ou encore comme la surface de votre canapé. Certaines zones sont plus exposées aux agressions que d’autres et ont donc plus de facilité à subir une usure prématurée.

Le talon et l’embout des chaussures par exemple sont les parties les plus exposées aux agressions courantes. On peut par exemple facilement gratter ses chaussures contre un mur ou encore les cogner contre une surface abrasive.

Il est vrai que les réparations sont toujours possibles. Il est vrai qu’on trouve sur le marché, de nombreux produits qui, appliqués, déposent un film protecteur sur le cuir et le répare.

Cependant, il serait plus intelligent de prendre les mesures nécessaires pour éviter d’avoir à vous retrouver avec des chaussures irréversiblement abîmées. Par exemple, évitez de conserver vos chaussures en cuir dans des lieux secs pendant trop longtemps.

Les environnements secs ont tendance à aspirer l’humidité des chaussures. À partir d’un certain moment, on voit le cuir se couvrir progressivement de plis. Ensuite, les plis se transforment en fissures. Puis les fissures éclatent, au grand dam de vos souliers.

Lorsque des chaussures se retrouvent dans un tel état, elles peuvent causer des dommages à vos pieds. S’il s’agit de chaussures de ville, vos pieds risquent d’être moins protégés contre les chutes d’objets sur vos pieds, en raison de la fragilité du cuir. S’il s’agit de sandales en cuir, vous pouvez assister à des fissures dans les talons.

Voilà donc autant de raisons pour lesquelles il est important de prendre soin de vos cuirs afin qu’ils ne s’abîment pas. À cet effet, conservez-les dans des environnements ayant un taux d’humidité situé autour de 40%. S’il le faut, faites usage d’un humidificateur d’air. Veillez à ceci et vos chaussures auront une longévité sans pareille.

Jean-Marie LOUCHE

Jean-Marie LOUCHE

Co-Fondateur La Boutique Du Cirage. J'aide et apporte mes conseils à mon humble niveau. N'hésitez pas à me solliciter. Jean-Marie






5% SUR VOTRE PREMIERE COMMANDE
Entrer votre email ci-dessous pour débloquer le cadeau






5% SUR VOTRE PREMIERE COMMANDE
Entrer votre email ci-dessous pour débloquer le cadeau