Quel est le meilleur cirage pour chaussure ?

Plus qu’un simple produit d’entretien, le cirage joue un rôle très important dans la durée de vie des chaussures. S’il permet de leur ajouter de l’éclat et de la brillance, il sert aussi à rénover des chaussures qui ont gardé les marques du temps et celle de l’usure. Mais pour avoir un résultat impeccable, il faut choisir le cirage le plus approprié. Mais comment reconnaître ce cirage parmi la panoplie de produits qui se propose actuellement sur le marché ? C’est justement à cette question que nous nous proposons de répondre dans cet article. Découvrez, sans plus tarder, le meilleur cirage pour chaussures actuellement disponible sur le marché.

Acheter le Meilleur cirage de chaussure

La réponse rapide en une image ! 

Meilleur cirage chaussure cuir

Voir notre top 5

Qu’est-ce qu’un cirage pour chaussure ?

Avant de vous montrer le meilleur cirage pour chaussures, permettez que nous vous rappelions un petit détail. Depuis que l'homme utilise le cuir, il n’a jamais cessé de rechercher des méthodes et des solutions pour le préserver, l’entretenir, améliorer son apparence, sa flexibilité et sa durabilité. 

Très populaire aussi bien chez la gent masculine que chez la gent féminine, le cirage pour chaussures est donc devenu un classique de l’entretien et de la rénovation de chaussures. 

Les cirages à chaussures sont donc des produits conçus pour faire briller et imperméabiliser les chaussures. Quand ils sont d’une bonne qualité, ils prolongent la durée de vie des chaussures, maintiennent leur éclat et leur brillance, les restaurent et les rénovent. 

Les cirages sont conditionnés dans des contenants facilement reconnaissables. Les uns sont conditionnés dans des boîtes rondes et plates en métal et équipées d’un mécanisme d’ouverture latérale et d’autres, dans des boîtes compressibles en plastique.

Si les cirages varient en fonction de leurs marques et de leur action sur les chaussures, les compositions de base ne sont généralement pas très éloignées les unes des autres. Découvrons très rapidement les familles de composantes que contiennent les cirages à chaussures.

De quoi est composé un cirage pour chaussures ?

Nous connaissons tous ces petites boîtes rondes et plates et ces boîtes plastiques compressibles. Cependant, peu peuvent s'enorgueillir de connaître exactement de quoi est composé leur contenu. En réalité, le cirage est une préparation très simple. Vous pouvez d’ailleurs en fabriquer chez vous si vous connaissez le principe de préparation. Voici en bref, les principaux composants des cirages à chaussures.

Des cires

Quel que soit leur type, les cirages sont souvent composés de cire. C’est d’ailleurs de là que vient leur nom. Les cires sont des composés organiques insolubles dans l’eau, mais qui se dissolvent facilement et rapidement quand ils sont en présence de solvants organiques non polaires. On distingue trois principales classes de cires à savoir :

  • La cire animale, comme la lanoline qui est obtenue à partir de laine, et la cire d’abeille, qui se trouve être la plus connue de toutes les cires animales ;
  • La cire végétale, comme l’huile de jojoba, l’huile de ricin, la cire de candelilla, la cire d’amande ou encore la cire de carnauba (sécrétée par un palmier brésilien) qui est la plus célèbre :
  • La cire minérale, comme la cérésine, la cire de montan, la cire de tourbe, etc.

Types de cirage

En dehors de ces trois cires naturelles, il existe aussi des cires synthétiques obtenues pour la plupart à partir de cires animales et végétales modifiées ou de pétrole. Il s’agit par exemple de la cire de paraffine qui est généralement utilisée dans la fabrication de bougies, de vernis, de cosmétiques, de revêtement antiadhésif, etc.

Le type de cire utilisé dépend du résultat final escompté. Dans certains cas, les fabricants font des mélanges de cires différentes afin d’obtenir un produit combinant des caractéristiques et des propriétés plus riches. Cela permet d’obtenir des cirages plus efficaces sur le cuir.

Des solvants

Quand il y a des cires, il y a forcément des solvants. Les solvants servent à fondre la cire et aident à donner une texture spécifique au cirage. Ils sont par conséquent dosés en fonction du résultat attendu.

S’il existe plusieurs types de solvants, l’essence de térébenthine est le solvant le plus fréquemment utilisé pour la fabrication de cirage. Il s’agit d’un liquide très volatil obtenu par la distillation de résine récoltée sur des arbres tels que les pins.

L’essence de térébenthine est utilisée comme diluant dans les peintures à huile et dans les vernis. On comprend donc pourquoi elle est devenue l’un des principaux solvants utilisés dans la fabrication du cirage pour chaussures. C’est l’un des solvants les plus chers. C’est d’elle que provient l’odeur très typique des cirages. 

Si un cirage contenant de l’essence de térébenthine reste inutilisé pendant trop longtemps ou s’il est exposé à l’air, il s’évapore, laissant le cirage tout sec. C’est d’ailleurs pour cela que les fabricants inscrivent des dates de péremption sur les boîtes de cirage. 

Des pigments

Les cirages sont aussi composés de pigments. Ce sont des composants ajoutés pour donner une couleur spécifique aux cirages. Même si la couleur noire est la plus répandue, il existe toute une panoplie de pigments : beige, bordeaux, marron, vert, etc.

Les pigments de cirage sont de plusieurs types. Ils peuvent être naturels ou synthétisés. Dans l’un ou dans l’autre des cas, ils sont généralement en poudre. Pour qu’ils tiennent dans un mélange contenant un solvant comme de la térébenthine, ils doivent être parfaitement dilués. 

Notons, cependant, que la teinte des cirages ne leur est pas toujours uniquement conférée par les pigments. Dans certains cas, les cires utilisées lors de la fabrication de ces produits ont des couleurs particulières. Elles peuvent donc influencer la couleur des cirages d’une certaine manière. 

Et pour finir, nous n’oublierons pas les cirages incolores, ces alliés fidèles très appréciés pour leur capacité à s’adapter à toutes les couleurs de chaussures. Les cirages incolores sont la solution la plus efficace quand on a des chaussures de couleur rare. Cela dit, les couleurs ne sont pas le seul élément à considérer pour choisir un cirage pour chaussures. 

Comment choisir un cirage pour chaussures ?

Vous avez besoin d’un cirage pour chaussures ? Ne vous jetez pas sur la première boîte de cirage que vous trouvez et ne vous laissez pas entraîner par les prix dérisoires. Quel avantage trouverez-vous à acheter un produit moins cher qui, à moyen ou à long terme, affectera la qualité de vos chaussures ?

En fait, le choix du cirage pour chaussures dépend de plusieurs facteurs. Chaque cirage a ses spécificités, ses avantages et ses inconvénients qu’il convient de connaître pour faire un choix optimal. Dans cette section, nous vous amenons à la découverte des principaux paramètres à considérer pour identifier le meilleur cirage de chaussures. Il convient de bien comprendre la différence entre le cirage en crème et en pâte par exemple.

Quelle texture de cirage faut-il choisir ?

Les cirages se distinguent les uns des autres principalement par leur texture. Mais avant d’aller plus loin, rappelons qu’il n’existe de cirage que parce qu’il existe des chaussures.

En d’autres termes, le principal paramètre à considérer pour choisir un cirage, c’est l’état, le type et la qualité du matériau de vos chaussures d’une part, et d’autre part, vos besoins en termes de rapidité d’entretien. À cet effet, nous distinguons trois principales textures que voici.

La texture n°1 : le cirage en pâte (à base de cire)

Avant d’acheter un cirage en pâte, il faut connaître sa composition et ce qu’il peut réellement apporter à vos chaussures.

De quoi est composé le cirage à texture pâteuse ?

Le cirage en pâte est un cirage majoritairement composé de cires. Les cires font souvent entre 20 et 40% de leur composition. Pour dissoudre ces derniers et donner une texture pâteuse au produit, 70% du cirage en pâte sont composés de solvants, notamment la térébenthine, comme nous l’avons précédemment précisé. A ce mélange, vient s’ajouter entre 2 à 3% de pigments.

Composition du cirage en pate

Comme vous pouvez le remarquer, le cirage en pâte est composé d’une importante quantité de solvants volatils. La conséquence est qu’il peut facilement durcir si vous n’avez pas le réflexe de refermer son contenant à chaque fois que vous l’utilisez.

En outre, même si sa capacité à donner de l’éclat et de la brillance reste intacte, puisque cette propriété provient de la cire, un cirage en pâte qui durcit n’est pas très pratique. L’application est un peu difficile.

Dans quel cas choisir le cirage à texture pâteuse ? 

Le cirage en pâte est un produit spécifiquement conçu pour apporter du brillant aux chaussures. Son action se concentre sur la surface des chaussures. Il les couvre de sa teinte et leur ajoute du brillant. Vous ne choisirez le cirage en pâte que pour les chaussures fabriquées à partir de cuirs classiques comme le cuir lisse.

En fait, étant composé d’une quantité considérable de matières grasses, le rôle du cirage en pâte est exclusivement de faire luire les chaussures. S’il est coloré, il change leur couleur. En tant que tel, il constitue une excellente solution pour changer la couleur des souliers.

Si vous avez des chaussures en cuir marron par exemple, vous pouvez, avec une application spécifique, changer leur couleur du marron ou noir. Évidemment, il y a une méthode particulière pour que la nouvelle couleur accroche parfaitement. Mais puisque cela ne fait pas l’objet de cet article, nous n’allons pas nous attarder sur ce sujet. 

Il est important de savoir que certaines chaussures ne doivent pas être entretenues avec du cirage en pâte. C’est le cas avec les chaussures ayant un aspect velouté, notamment celles en daim. L’usage d’un cirage en pâte sur le daim ne ferait que lisser la matière et lui faire perdre sa finition de velours.

En effet, puisqu’il s’agit d’une pâte, elle ne descendra pas dans le cuir, mais restera en surface et séchera sur les chaussures. L’aspect et l’esthétique de vos cuirs velours seront donc perdus. D’autre part, les propriétés du cirage en pâte en font un très bon produit imperméabilisant. Cependant, pour imperméabiliser le daim, il existe d’autres produits autres que le cirage en pâte.

Le cirage en pâte ne convient pas non plus aux chaussures en cuir verni. En effet, le cuir verni est un type de cuir ayant bénéficié d’un revêtement brillant. Étant brillant par défaut, il ne ternit pas comme les autres cuirs. Si c’est le type de chaussures que vous avez, vous n’avez pas besoin d’un cirage pour chaussures. 

La texture n°2 : la crème de cirage

La crème de cirage est l’un des cirages les plus populaires et les plus utilisés. Voici de quoi elle est composée, ses produits et les utilisations auxquelles elle est destinée.

De quoi est composé le cirage à texture crémeuse ? 

Les crèmes de cirage sont également fabriquées à partir de trois composants que sont les cires, les véhicules liquides et des colorants en des proportions spécialement étudiées pour leur conférer leur texture. Elles ne durcissent pas aussi rapidement que les cirages en pâte. Et pour cause, elles ont une importante teneur en liquide.

Dans quels cas faut-il acheter une crème de cirage ?

Les crèmes de cirage sont des produits idéaux pour l’entretien des cuirs robustes. En réalité, tout le monde doit avoir une crème à cirage parmi ses accessoires d’entretien de chaussures. En effet, les crèmes à cirage offrent un traitement en profondeur. Elles ne se contentent pas d’agir en surface comme le cirage de pâte.

Appliquées, les crèmes pénètrent dans le cuir et lui transfèrent leurs propriétés pour l'hydrater en profondeur, le nourrir et le raviver. Elles doivent être appliquées au moins deux à trois fois chaque mois pour préserver la qualité des cuirs. En fait, le cuir est une matière organique composée de fibres de collagène.

Même si ces fibres sont très élastiques, elles peuvent être fragilisées par les agressions extérieures et par les contraintes générées par l’usage. L’application régulière d’une crème de cirage permet de les renforcer et de maintenir leur élasticité. Les crèmes nourrissent et hydratent le cuir en profondeur. Elles permettent donc d’atténuer son dessèchement, de faire disparaître les taches de leur surface et de ralentir l’apparition de plis d’aisance.

Ainsi, si le cuir de vos chaussures commence à perdre son éclat, vous avez besoin d’une crème de cirage. Si vous remarquez que vos chaussures commencent à durcir et à perdre leur souplesse et leur flexibilité, il vous faut une crème de cirage. Ce produit est aussi adapté aux cuirs gras qui ont besoin d’un traitement en profondeur.

Les crèmes de cirage conviennent en réalité à la quasi-totalité des cuirs. Seuls les cuirs vernis ne doivent pas être traités avec ces produits. Ils s’entretiennent avec un type particulier de produit.

Vous hésitez entre deux cirages ? Découvrez les différences entre la crème de cirage et la pâte de cirage afin de faire le meilleur choix pour votre paire de chaussures.

La texture n°3 : le cirage à texture liquide

Le cirage liquide n’a plus besoin d’être présenté. Très souvent présent dans les sacs de voyage, c’est un accessoire incontournable dans le matériel d’entretien de chaussures. Voici de quoi il est composé, ses propriétés et les utilisations auxquelles est destiné ce type de cirage.

De quoi est composé le cirage à texture liquide ?

Le cirage liquide est le type de cirage ayant la texture la plus fluide. Il est aussi composé de cire, mais en très faible proportion. Certains fabricants recourent au silicone dans la fabrication de ce type de cirage. 

Dans tous les cas, il contient plus de solvants et de liquide que de cires. Le cirage liquide est généralement conditionné dans des contenants en bouteille en plastique compressible. Ce sont des produits disponibles dans diverses teintes en fonction de vos besoins.

Pourquoi choisir le cirage à texture liquide ?

Le cirage liquide est un des produits les plus efficaces pour apporter de la brillance et de l’éclat instantané aux chaussures. Si vous cherchez un produit pratique pour faire briller vos chaussures sans effort et très rapidement, c’est ce cirage qu’il vous faut.

Il donne de l’éclat à vos chaussures, sans que vous ayez à les brosser. C’est un produit très apprécié des personnes qui ont besoin d’une solution pour les urgences. Il suffit par exemple d’appliquer le cirage liquide et d’attendre qu’il sèche pour que les chaussures se mettent à briller de leur plus bel éclat. 

Cela dit, il faut quand même préciser que le cirage liquide n’est pas un produit recommandé pour un entretien à long terme. S’il peut être pratique pour vous dépanner une fois ou deux, il ne faut pas l’adopter de façon permanente pour lustrer vos chaussures. 

Étant donné qu’il a une texture purement liquide, il ne convient pas vraiment au cuir. En effet, le cuir ne doit pas être trop en contact avec du liquide. Étant composée de fibres, cette matière a besoin d’être gardée souple. 

Trop de liquide risque de le ramollir d’une part et d’accélérer son dessèchement d’autre part, parce qu’à chaque fois que vous le mouillez, le cuir absorbera le liquide. Il faudra ensuite qu’il sèche. Des cycles de mouillage et de dessèchement trop fréquents favorisent le durcissement du cuir et l’apparition prématurée de plis sur les chaussures.

Au demeurant, cette précision ne compte que si vos chaussures sont en cuir véritable. Des chaussures en cuir synthétique supporteront bien le cirage liquide. Le cuir synthétique est principalement composé de matières plastiques. Les cirages liquides peuvent donc être recommandés pour les chaussures composées en grande proportion de matière plastique.

Le cirage prétrempé : faut-il le préférer ?

Certains cirages sont commercialisés prétrempés. Ces types de cirages se présentent sous une forme assez particulière. Ce sont des éponges qui sont déjà imbibées du cirage en question. Avec ce type de cirage, vous n’avez pas besoin d’un brossage ou d’une application de vernis.

Comme le cirage liquide, c’est une solution pratique pour un lustrage rapide de vos chaussures. Le cirage prétrempé apporte de la brillance instantanée au cuir. Toutefois, ce n’est pas une solution d’entretien recommandé sur le long terme. Il doit seulement être utilisé de façon ponctuelle ou pour de façon sporadique.

À long terme, ce produit est déconseillé parce qu’il n’agit pas vraiment en profondeur sur le cuir. Or, le cuir a besoin d’un entretien en profondeur de temps à autre pour conserver sa flexibilité, sa souplesse et pour être durable. Ne vous laissez donc pas tromper par l’attrait du cirage prétrempé. Il ne doit pas remplacer la crème à cirage.

Top 5 des meilleurs cirages de chaussures

Vous voulez connaître les meilleures marques de cirage de chaussures ? Nous avons fait le tour des boutiques pour vous. Voici le top 5 des meilleures marques disponibles sur le marché.

1/ Famaco, le cirage de l'île de France

Avec près d’une centaine d'années d’existence, Famaco fait partie des marques les plus crédibles sur le marché des produits d’entretien et de rénovation de chaussures. Les cirages Famaco se déclinent en plusieurs catégories.

Si vous recherchez le meilleur résultat, Famaco est, sans contredit, la meilleure marque vers laquelle vous devez vous tourner. 

Vous trouverez des cirages en pâte, des cirages en crème, et même des cirages liquides. Ces produits sont pratiques pour nourrir, pour recolorer, pour raviver les couleurs de vos souliers et pour les imperméabiliser. Ils sont conditionnés dans des boîtes métalliques rondes et plates, dans des tubes, etc., en fonction de vos besoins de mobilité et de praticité.

Avis cirage famaco, meilleur cirage chaussure

La marque Famaco propose plus de 120 coloris de cirage adaptés à tous les types de chaussures, quel que soit leur matériau de fabrication. Vous trouverez donc des cirages conçus pour le daim et pour le nubuck ainsi que pour les cuirs spéciaux. 

Avec un si large choix de teintes, vous n’avez plus à perdre du temps à chercher les couleurs adaptées à vos chaussures. Et si la marque Famaco ne vous intéresse pas, les produits de la maison Grison devraient vous séduire.

2/ Saphir, la marque française de cirage

Saphir, la marque à la renommée internationale, d'une qualité remarquable.

Produite par la société Avel fondée depuis 1977 et présente dans plus d’une cinquantaine de pays, le cirage Saphir se reconnaît par sa boite dorée et bleu roi. Cette marque a réussi à s’imposer sur le marché des produits d’entretien et de rénovation du cuir comme l’un des meilleurs de sa catégorie.

Il vous plaira peut-être de savoir que cette entreprise est récipiendaire de deux grandes distinctions dans son domaine, dont une médaille d’or dans les arts décoratifs et industriels modernes.

Il faut préciser que l’un des atouts de la société Avel est qu’elle est réputée pour fabriquer des produits sans effet nocif sur le cuir. Vous ne retrouverez par exemple jamais de la résine ou du silicone dans ces cirages.

Avec le cirage Saphir, vos chaussures en cuir bénéficieront d’un entretien de qualité. La société utilise des matières premières naturelles sélectionnées selon leurs propriétés et selon leurs capacités. Son offre de teintes est suffisamment large pour répondre à tous les besoins. 

Vous trouverez d’une part des cirages incolores, d’autre part des cirages colorés, avec des teintes variant du marron au noir, en passant par les nuances les plus insoupçonnées. On apprécie surtout l’odeur des cirages Saphir. Elle n’est pas trop forte. Elle est plutôt agréablement délicate.

3/ La marque de cirage Grison

Née à Paris et évoluant sur le marché haut de gamme, Grison est une marque commercialisant des produits d’entretien de chaussures depuis 1847 dans plusieurs pays d’Europe et des États-Unis.

Avec son impressionnante capacité d’adaptation aux changements et aux évolutions du marché, cette marque propose un éventail très large de produits pour entretenir les chaussures, pour maintenir, restaurer et améliorer leur aspect et leur éclat. Elle garantit l’un des choix de couleurs les plus variées pour teindre ou restaurer la teinte de vos souliers.

Son offre comprend des cirages en pâtes pour lustrer et donner de l’éclat à vos souliers ainsi que des cirages en crème pour un traitement en profondeur des chaussures contre le dessèchement et contre les craquelures. Mais derrière Grison, il y a une autre marque populaire dont vous devez connaître le nom.

4/ Kiwi... très connu mais...

Loin derrière les grandes marques... mais très connue.

En matière de produits d'entretien des chaussures, la marque Kiwi ne se présente plus. Très célèbre dans son secteur, c’est une marque qui propose des produits d’entretien de chaussures dans divers contenants. Ses cirages en crème et pâtes se distinguent par une performance sur les chaussures, quel que soit leur matériau de fabrication.

Si vous recherchez une marque grand public, Kiwi est, sans contredit, la marque que l'on trouve dans la grande distribution, sur Amazon ou autre. Son expérience dans le secteur fait d’elle une des marques crédibles. Ses produits d’entretien protègent les chaussures contre les agressions extérieures, les rénovent et les ravivent. Ils peuvent restaurer l’éclat de vos chaussures qui ont perdu leur attrait d’autrefois.

Kiwi met un point d’honneur à préserver la qualité des chaussures. L’entreprise utilise donc des composants naturels dans la fabrication de ses produits. Avec ce cirage, vos chaussures bénéficieront donc d’un traitement de qualité. Le seul bémol avec la marque Kiwi est celle-ci : son offre de coloris est un peu plus réduite que celle de ces concurrentes.

5/ Collonil

S’il y a des produits d’entretien de cuir à privilégier, ceux proposés par cette marque doivent être en première ligne. En effet, Collonil, c’est plus de 110 années d’expérience dans l’entretien et la rénovation de chaussures. La marque offre à son public, des crèmes contenant de mélanges luxueux d’huiles naturelles et de cires animales et végétales.

Les produits de la société protègent et nourrissent le cuir, lui conférant une meilleure longévité et un attrait toujours plus vif. Si ses cirages garantissent une finition brillante parfaite, ses pigments offrent une deuxième vie aux chaussures dont la coloration s’est perdue dans les frictions, les frottements, les chocs, etc.

Évidemment, son offre de couleurs est aussi très généreuse. Vous aurez le choix entre une panoplie de couleurs, telles que le noir classique, le marron clair ou foncé, le bordeaux, etc. La marque propose également des cirages incolores.

En clair, si vous recherchez de la haute qualité, optez pour Collonil. C’est une marque à recommander. Elle propose des produits plus performants que la plupart de ses concurrents. 

Comment utiliser un cirage pour chaussures ? 

Le cirage chaussure ou la cire pour chaussure est l'un des produits d'entretien essentiel. Pour du cirage chassure haut de gamme, on ne fait pas n'importe quoi. Avoir un cirage de bonne qualité est une chose. Cependant, savoir bien appliquer le cirage en est une autre. En effet, l’entretien des chaussures ne se résume pas au passage rapide d’un chiffon humide sur le cuir juste au moment où on est sur le point de sortir. 

L’entretien des chaussures est une tâche sérieuse qui doit d’ailleurs être établie comme une routine. Vous devez définir une fréquence d’entretien en fonction du rythme auquel vous portez vos chaussures et de l’utilisation que vous en faites.

Des chaussures régulièrement exposées à la poussière et à l’humidité ne peuvent s'entretenir de la même manière que des chaussures de sortie. Alors, si vous avez déjà choisi votre cirage pour chaussures, voici la méthode pour prendre soin de vos chaussures. 

La préparation du cuir des chaussures

On ne commence pas par appliquer du cirage sans préparation. Pour commencer, défaites les lacets si vos chaussures en ont, puis installez une paire d’embauchoirs dans les deux chaussures.

Les embauchoirs tendront vos chaussures et vous offriront une meilleure vue, ce qui facilitera et favorisera une meilleure application. L’usage des embauchoirs, surtout lorsqu’ils sont en bois, permet également d’absorber l’humidité à l’intérieur des chaussures.

Une fois que les embauchoirs sont placés dans les chaussures, préparez le matériel nécessaire pour l’entretien et déposez-les sur une table ou sur une chaise. Prévoyez les différentes brosses (brosses à décrotter, brosse à lustrer, etc.). N’oubliez pas de prévoir des chiffons propres et secs, une chamoisine et un tissu pour protéger le plan de travail. 

Le dépoussiérage et le nettoyage des chaussures

Le dépoussiérage se fait avec la brosse à décrotter. Vous devez éliminer toutes les saletés qui se sont accumulées sur vos chaussures. Brossez énergiquement afin qu’il n’en reste aucune. 

Si vous appliquez le cirage sur vos chaussures sans les avoir préalablement nettoyées, les saletés seront emprisonnées et incrustées dans le cuir. Vos chaussures risquent de s’encrasser et de se craqueler à la longue si vous appliquez du cirage sans éliminer les restes de l’ancien cirage.

Une fois que les poussières sont éliminées, il faudra aussi éliminer la vieille couche de cirage pour permettre à la nouvelle couche d’agir directement sur le cuir et non sur les restes de la vieille couche.

Pour cela, enroulez une chamoisine propre et sèche autour de l’index et du majeur. Appliquez un peu de lait nettoyant sur le tissu et frottez le cuir vigoureusement. Insistez sur les plis, sur les éraflures et autres parties présentant des défauts particuliers. Le nettoyage est plus efficace lorsqu’on le fait en exécutant de petits mouvements circulaires. 

Appliquez de nouveau du lait nettoyant sur une partie propre de la chamoisine. Continuez à frotter très rapidement et très énergiquement. Le principe est de générer de la chaleur grâce aux frottements afin de provoquer le décollement de l’ancien cirage. 

Si vous remarquez que la chamoisine ne ramasse plus de colorants et reste propre même après de nouveaux frottements, considérez que le nettoyage est réussi. Le cuir est prêt à recevoir une nouvelle couche de cirage. Vous pouvez donc passer à la phase suivante.

Le crémage

Vous venez de nettoyer vos chaussures. Laissez-leur le temps de respirer avant de passer à la phase suivante. Il faudra attendre le temps que les restes du lait nettoyant que vous venez d’utiliser pour l’ancien cirage s'évaporent complètement. 

Ensuite, vous pouvez appliquer de la crème de cirage pour nourrir vos chaussures. Et puisque ce produit pénètre et agit en profondeur, il faut choisir la meilleure qualité. La durabilité et la qualité du cuir de vos chaussures en dépendent. 

D’ailleurs, l’étape du crémage est la partie la plus importante des routines d’entretien des chaussures. Sans elle, le cirage en pâte ne serait qu’un revêtement sur un matériau en mauvais état. 

Prélevez une petite quantité de crème de cirage de la couleur la plus adaptée à vos chaussures à l’aide d’une brosse de cirage. Appliquez d’abord la crème sur le fil poissé de vos chaussures afin de les nourrir.  Le dessèchement du fil poissé peut provoquer sa rupture et peut donc, par ricochet, désolidariser la semelle ou la tige. 

Commencez donc le crémage par cette partie de vos chaussures et assurez-vous que la crème pénètre parfaitement le cuir. Une autre partie devra également faire l’objet de votre attention. Il s’agit du bout de vos souliers. 

Ce sont les parties les plus exposées de vos chaussures. Crémez-les donc et assurez-vous qu’ils sont bien nourris. Une fois que nous aurons fini d’appliquer le cirage, nous vous donnerons une petite technique pour mettre en valeur cette partie de vos chaussures. 

Cela dit, un petit détail. Ne soyez pas parcimonieux avec la crème. Appliquez-en autant que vous pouvez pour un résultat plus efficace. N’arrêtez que lorsque vous remarquez que le cuir n’en absorbe plus. C’est le signe qu’il est saturé. Une fois qu’on en est à cette étape, toute autre application aura un effet contraire et ramollira la matière.

Le lustrage

Après avoir nourri le fil poissé, le bout des chaussures et le cuir en entier, vous pouvez passer à l’étape du lustrage. Mais avant cela, il faudra laisser le temps à la crème de cirage d’agir en profondeur et de pénétrer parfaitement toutes les parties du cuir pour les nourrir convenablement. 

Pour lustrer votre paire de chaussures, prélevez une petite quantité de cirage en pâte à l’aide de votre brosse de cirage. Assurez-vous que votre brosse est capable de favoriser une répartition uniforme du cirage sur toutes les parties de vos chaussures. 

Au passage, ne mettez pas trop de cirage à la fois. Le produit risque de s’enfoncer dans les poils de la brosse et ne pas se déposer efficacement sur vos chaussures. Appliquez donc le cirage en pâte par petites quantités. 

Dès que vous en aurez fini, laissez le cuir sécher pendant environ 10 minutes. Le séchage permettra au produit d’agir efficacement et de raviver la teinte de vos chaussures. 

Attention cependant à ne pas accélérer le séchage en exposant vos chaussures à une source de chaleur. Il ne faut donc pas les placer près du radiateur ou près de vos plaques de cuisson chaudes. Le séchage naturel permet de préserver la santé de votre cuir et favorise une brillance optimale.

Le glaçage

Le glaçage est facultatif. Vous n’en avez pas nécessairement besoin pour que vos chaussures aient de nouveau un aspect tout neuf. De plus, il requiert du temps (jusqu’à 30 minutes) et de la patience. Toutefois, il rehausse le lustrage. S’il vous intéresse, nous allons vous montrer comment le réaliser. Pour des besoins de clarté, nous allons diviser le processus de réalisation en deux étapes.

Étape n°1 : application de cirage

Pour glacer vos chaussures, il faudra seulement de l’eau tiède et du cirage. Vous n’allez travailler que sur les parties dures et non flexibles de vos chaussures. Les plis d’aisance ne seront pas concernés. 

Enroulez un chiffon autour de l’index et du majeur puis tapotez deux fois dans votre boîte de cirage en pâte. Déposez la petite quantité de cirage récupérée sur les zones des chaussures que vous souhaitez glacer. 

Pour un début, allez-y doucement. Focalisez-vous sur les parties qui ne sont pas du tout exposées à des flexions ou à des contraintes. Travaillez sur les bouts durs et sur les contreforts.

Faites attention, pendant l’application, à la sensation que vous ressentez. Au départ, vous sentirez du gras sur vos doigts. Cependant, en frottant lentement de vos doigts recouverts du chiffon et par des gestes circulaires, vous sentirez que le gras disparaîtra progressivement. 

À partir d’un certain moment, vous sentirez vos doigts devenir pratiquement secs. Dès que vous ressentez cela, continuez jusqu’à ce que la sensation soit certaine. Ensuite, passez à la deuxième étape du processus.

Étape n°2 : application de l’eau

Si à la première étape, vous avez utilisé le cirage, vous aurez besoin d’eau tiède à la deuxième étape. Déposez une gouttelette d’eau sur les parties sur lesquelles vous venez d’appliquer le cirage.

Comme si vous faisiez un massage, étalez la goutte d’eau sur la zone en dessinant des cercles concentriques. N'allez pas trop rapidement. Déplacez-vous constamment sur la zone. Au début, vous allez remarquer que vos doigts bougent facilement.

À partir d’un moment, la sensation au bout de vos doigts changera complètement. Continuez jusqu'à ce que la sensation soit parfaite et stable. Ensuite, recommencez le processus depuis le début. En principe, après deux séries d'applications de cirage et d’eau tiède, l'apparence des zones traitées changera. L’effet glaçage devient visible. Et ce sera tout.

Mais une fois encore, n’oubliez pas. Tout part du cirage. Choisissez le meilleur cirage pour vos chaussures. Choisissez la bonne texture et la bonne couleur. Choisissez aussi la bonne marque !

Jean-Marie LOUCHE

Jean-Marie LOUCHE

Co-Fondateur La Boutique Du Cirage. J'aide et apporte mes conseils à mon humble niveau. N'hésitez pas à me solliciter. Jean-Marie






5% SUR VOTRE PREMIERE COMMANDE
Entrer votre email ci-dessous pour débloquer le cadeau






5% SUR VOTRE PREMIERE COMMANDE
Entrer votre email ci-dessous pour débloquer le cadeau